La cité de la Garenne

 

 


Tout comme la Tour Malakoff, le quartier de la Garenne fait partie de l'architecture industrielle encore visible de nos jours à Epinac.
Cette agglomération, indépendante du bourg comprenait la "vieille cité" construite en 1836 et la "nouvelle cité" construite en 1864.

 La vieille cité
Dans la vieille cité, 92 maisons se répartissent en 14 groupes. Bâties en briques, couvertes de tuiles plates, les constructions sont accolées deux à deux.
Dix ans après sont construites les maisons des Maitres Mineurs rue de Normandie.


 La nouvelle cité
La nouvelle cité est construite en 1864 et 1865 et facilement identifiable à ses rues à angles droits. Les habitations de la nouvelle sont en effet disposées le long de rues tirées au cordeau, d'où cette structure en damier très caractéristique.


La population de la Garenne passe de 500 habitants en 1867 à 1670 habitants en 1914.
La Maison Syndicale ou Maison du peuple est construite en ces temps pour les activités syndicales des mineurs et est encore visible aujourd'hui. Egalement, sont érigés une vierge et une chapelle servie par un chapelin payé par les mines.


Le quartier comprend à cette époque glorieuse deux écoles (filles et garçons), une bibliothèque, une infirmerie de 15 lits, des halles ainsi que 4 coopératives alimentaires.

 

S'informer

MESALERTES.FR

logo-mesalertes

LA VILLE D'ÉPINAC VOUS INFORME EN DIRECT SUR VOTRE SMARTPHONE

En savoir plus...

STOP COVID

stopcovid

StopCovid : une application pour stopper ensemble l’épidémie

En savoir plus...

SACS JAUNES

sac jaune plein

Le Sirtom a mis en place une benne sur le site d'Épinac pour que les usagers puissent...

En savoir plus...

test

.
.

liens pratiques

Liens pratiques

.
.

propulsé par Izi-media