Quand Monestoy devient Epinac....


Le nom d'Epinac apparaît quand le château revient à Madeleine Chambellan (héritière des Monestoy), femme de Jean Marechal, Seigneur d'Epinac (famille originaire de la paroisse d'Epinac dans la Loire). En 1583, le fief passe aux mains de Gaspard d'Epinac.


En 1650, le château est donné à Louis de Pernes, avec la condition d'adopter le nom et les armes de la maison d'Epinac.
En 1656, une lettre patente du roi Louis XIV crée le "comté d'Epinac" qui couvre divers hameaux : le Chatellot, Lavaivre, Grandvaux, Resille, Saisy, Laforêt, Changey, Dinay et Thury. Louis de Pernes devient ainsi le premier comte d'Epinac.


Les de Pernes étant mort sans descendance, c'est Gabrielle de Pernes qui apporte le comté d'Epinac à la famille de Clermont-Tonnerre. En 1735, le château revient à Gaspard de Clermont-Tonnerre qui entreprend les premières recherches fructueuses de houille...
A la révolution de 1789, Gaspard de Clermont-Tonnerre émigre et ses biens sont confisqués. Son fils Charles Gaspard sera guillotiné en 1794.


Un Dijonnais, Samuel Blum, maître de forges au charbon de bois, achète les biens en 1826 : château, verrerie et mines.

 

S'informer

MESALERTES.FR

logo-mesalertes

LA VILLE D'ÉPINAC VOUS INFORME EN DIRECT SUR VOTRE SMARTPHONE

En savoir plus...

STOP COVID

stopcovid

StopCovid : une application pour stopper ensemble l’épidémie

En savoir plus...

SACS JAUNES

sac jaune plein

Le Sirtom a mis en place une benne sur le site d'Épinac pour que les usagers puissent...

En savoir plus...

test

.
.

liens pratiques

Liens pratiques

.
.

propulsé par Izi-media