Plan de sauvegarde communal

Votre municipalité travaille sur le Plan de sauvegarde de la commune destiné à organiser l'aide aux populations en cas de situation exceptionnelle de danger.

Les risques identifiés sur notre commune sont de diverses nature : risque sanitaire et pandémie grippale, risque chimique lié au transport de matières dangereuses, canicule, grand froid, tempête, inondation, incendie et rupture du barrage. 

Ce plan de sauvegarde comprend le Plan ORSEC lié au risque de rupture du barrage du pont du roi.

 

Plan ORSEC du Barrage du pont du Roi

Le barrage du Pont du Roi appartient au Conseil Départemental. Il assure la gestion et l'entretien de cette importante retenue de 4 millions de m3 d'eau potable.

Les travaux de confortement du barrage ont commencé depuis le 16 Novembre et se déroulent conformément au calendrier prévu.

Jusqu'au 18 décembre après abaissement de la côte au niveau 416 m, ont eu lieu des opérations de traitement de la fondation en partie centrale (injections et drainage) ainsi que la rénovations des organes (vannes en particulier) de la tour de prise d'eau potable.

Le niveau d'eau est progressivement remonté (1mètre par semaine) jusqu'à la côte 420,5 pour permettre la réalisation de la seconde phase des travaux à partir de Janvier 2016 : traitement des fondations par injections en rives, réhaussement du couronnement du barrage (sauf au niveau du déversoir), la mise en place des tirants d'ancrage précontraints en rive et leur mise en tension pour stabiliser l'ouvrage. Une centrale micro-électrique sera également installée.

En application du principe de précaution, dans le cadre de la protection des populations, des dispositifs de surveillance, alerte et sécurité ont été prévus au plan ORSEC pour les 6 communes concernées par l'onde de submersion dont EPINAC.

Connaître les dispositifs d'alerte et les consignes d'évacuation

Le Conseil départemental a installé 7 sirènes d'alerte dans la zone des 10 kilomètres à l'aval du barrage. Epinac compte deux sirènes situées au Gué de Champy et à Dinay.

Elles sonnent lors des essais trimestriels : les premiers mercredis des mois de mars, juin, septembre et décembre à 12h15. Ce signal dure 12 secondes et se compose de 3 émissions sonores de 2 secondes chacunes séparées par un intervalle de 3 secondes.

(Le véritable signal d'alerte dure 2 minutes)

Epinac connait deux points de rassemblement à ralier en cas d'alerte avérée (sans traverser la zone de danger) :

- Premier point : Mairie d'Epinac (lieu du Poste de Commandement des Opérations)

- Second point : esplanade devant le pont du TGV à Veuvrotte (hameau de Sully sur la RD 973)

Cliquez pour consulter le Plan d'évacuation.

Reconnaitre le signal d'alerte de rupture de barrage

- Alerte par sirène : le signal sonore dure 2 minutes (2 secondes de signal sonore avec 3s de pause)

- Un message diffusé par radio locale et véhicule de secours

- Alerte en porte à porte : les pompiers s'assureront que personne ne reste à domicile

Respecter les consignes en cas d'alerte

- Rejoindre le plus vite possible votre point de rassemblement

- Interdiction formelle de rejoindre votre domicile inondable après le déclenchement de la sirène

- Penser à vos voisins ayant une perte d'autonomie ou des difficultés de locomotion

- Laisser vos enfants à l'école, ils sont en sécurité et pris en charge par leurs enseignants

- Ne téléphoner qu'en cas d'urgence pour ne pas encombrer les réseaux et gêner l'action des Secours

- Randonneurs et promeneurs, rejoindre les hauteurs les plus proches

- Attendre la fin de l'alerte (signal sonore continu de 30 secondes) et les consignes des autorités pour regagner votre domicile.

 

S'informer

"Saint Georges vainqueur du monstre,...

St Georges

jeudi 19/09/19 à 20h30 Hexagone AUTUN

En savoir plus...

EPINAC et ses insoupçonnables...

Puits

Visite du Puits Hottinguer et conférence "Mélanie EIFFEL et les mines d'EPINAC"

En savoir plus...

Recensement Service National

Recensement SN.jpeg

démarche en Mairie

En savoir plus...

test

.
.

liens pratiques

Liens pratiques

.
.

propulsé par Izi-media